Pause
Lecture
Moteur de recherche d'offres d'emploi Cirad

Chercheur.e en écophysiologie des systèmes agroforestiers tropicaux à base de cultures pérennes


Détail de l'offre

Contexte

Département / Unité (affectation future)

Le Cirad (Centre de Coopération Internationale en Recherche Agronomique pour le Développement) produit et transmet de nouvelles connaissances pour accompagner l'innovation et le développement agricole dans les pays du Sud avec ses partenaires.

Il a pour objectif prioritaire de bâtir une agriculture durable des régions tropicales et méditerranéennes, adaptée aux changements climatiques, capable de nourrir 10 milliards d'êtres humains en 2050, tout en préservant l'environnement.  

Référence

P-PERSYST-ECO&SOLS-2021-05-CDI-4916  

Date de fin de diffusion

15/08/2021

Description de la future affectation

Domaine

Science - Sciences agronomiques

Type de contrat

CDI

Intitulé

Chercheur.e en écophysiologie des systèmes agroforestiers tropicaux à base de cultures pérennes

Date de début

01/09/2021

Description du poste / de la mission

Les finalités des recherches conduites à l'UMR Eco&Sols (Ecologie fonctionnelle et biogéochimie des sols et des agro-écosystèmes) sont de proposer, sur la base de connaissances scientifiques et de savoirs locaux, des pratiques agro-écologiques dédiées au maintien et à l'amélioration des fonctions de production, des services écosystémiques rendus et de la durabilité des agroécosystèmes. L'agroforesterie est souvent citée comme pouvant permettre un compromis favorable associant forte production agricole et respect de l'environnement, en particulier en milieu tropical, en permettant préservation de la biodiversité, déforestation évitée, résilience, protection des sols et meilleure efficience de l'utilisation des ressources naturelles que les monocultures. Cependant, les données démontrant ces postulats restent rares et éparses, notamment pour les espèces pérennes cultivées dans les régions tropicales.

Votre travail constituera à étudier l'influence des associations d'espèces sur le fonctionnement des agroécosystèmes de plantes pérennes, et in fine à caractériser les services écosystémiques produits. Dans le cadre d'une coopération internationale, vous travaillerez en particulier sur les systèmes agroforestiers (SAF) à base de cacaoyers en Afrique. Au Cameroun, le cacaoyer est le plus souvent cultivé par des petits producteurs dans des systèmes agroforestiers diversifiés installés en forêt ou plantés en savane. Nous manquons de connaissances sur les facteurs de performance de ces systèmes, en particulier sur les effets des stress abiotiques dans un contexte de changement climatique.

Vous mènerez des recherches permettant d'étudier et de modéliser le fonctionnement des SAF à base de cacaoyers tropicaux. Vous serez amené.e à :
- Développer des méthodes d'analyse de l'hétérogénéité spatiale dans les SAF, en termes d'environnement (luminosité, température…) et de fonctions (acquisition des ressources, production de biomasse…).
- Identifier, via l'utilisation de modèles, des paramètres écophysiologiques qui confèrent à l'échelle des SAF une meilleure adaptation aux stress abiotiques, en particulier liés au changement climatique.
- Identifier les espèces et les structures de peuplement arboré les plus compatibles avec le fonctionnement du cacaoyer et caractériser les interactions positives et négatives entre arbres et cacaoyers qui déterminent leur production et leur pérennité.

Au sein de l'UMR Eco&Sols (CIRAD-IRD-INRAE-IA), vous travaillerez avec une équipe compétente en écophysiologie, en particulier des SAF tropicaux, et pourrez vous appuyer sur des spécialistes des systèmes cacaoyers. Après une période d'intégration à Montpellier, vous serez affecté.e au Cameroun, où vous serez de intégré.e à un dispositif en Partenariat (dP) dans lequel sont associés les centres internationaux World Agroforestry (ICRAF) et l'International Institute of Tropical Agriculture (IITA). D'autres expatriations en pays du Sud sont à prévoir.

Profil souhaité

Vous êtes titulaire d'une thèse (PhD) en écophysiologie végétale avec une expérience de terrain.
Vous avez d'excellentes compétences en écophysiologie végétale mais aussi de bonnes connaissances en agronomie et/ou en écologie végétale ainsi qu'en modélisation.
Vous êtes motivé.e par le travail en expatriation (une expérience professionnelle en milieu tropical serait appréciée).
Vous faites preuve d'une forte aptitude à mener des travaux de terrain mobilisant des instruments de mesures écophysiologiques.
Vous avez une bonne capacité de travail en équipe et une bonne capacité d'intégration dans des projets de recherche pluridisciplinaires et multi-culturaux, avec de bonnes capacités de communication.
Vous disposez d'une bonne maîtrise du français et de l'anglais avec des capacités de rédaction démontrées.

Contraintes du poste

Travail sur écran +4h

Travail en zone tropicale/humide/subtropicale

Déplacements France et étranger fréquents

Poste ouvert aux

Cadre

Salaire base France, hors indemnités d'expatriation le cas échéant

27-37 K€

Localisation du poste

Localisation du poste

Cameroun

Précision sur la localisation (DR, ville)

Yaoundé

Description complémentaire de la future affectation

Lieu de rattachement

Métropole

Demandeur

Renseignements sur le poste - Prénom

Louis

Renseignements sur le poste - Nom

MARESCHAL

Renseignements sur le poste - Email

louis.mareschal@cirad.fr